• A vrai dire, cela faisait un bout de temps que j'avais çà en tête ...ça a commencé , il y a 39 ans ...avec ma première mobylette !!! Une MOTOBECANE modèle 51 - M51 -selle longue:

    Histoire de cette nouvelle passion....

    La Motobécane 51, ou M51, devenue MBK 51 après 1983, est une mobylette très performante lancée par Motobécane en 1978. Elle dérive directement de la classique M50 (bleu ciel, orange, grise, blanche ou noire selon les modes) dont elle reprend le cadre éprouvé et la robuste construction métallique. Outre un look modernisé[1], elle est dotée d'un nouveau moteur, l'AV10, rendu plus puissant par une boîte à clapets d'admission[2]sur le carter et un 3e transfert. Cette mobylette impressionnait encore la jeunesse des années 1990. Elle n'est plus produite (depuis 2003 ou 2004) mais beaucoup de ces machines sont encore en circulation aujourd'hui et certains modèles, comme la Magnum Racing ou encore la 51 Club, demeurent très connus.  

    Puis......

    En Octobre 2015....soit 37 années plus tard; et quelques heures de remise à niveau en moto-école, vint le temps de mon premier scooter :

    HONDA PCX 125

    Histoire de cette nouvelle passion....

    Très bonne machine....fiable ...bien équilibrée...très réactive en ville et petite agglo.

    PERFORMANCES ET COMPORTEMENT IRRÉPROCHABLES

    SI les valeurs de puissance et de couple maxi du monocylindre 125 cm3 4-T, 2 soupapes, à refroidissement liquide ne changent pas, avec 8,6 kW (11,7 ch) et 12 Nm, les régimes auxquels il les atteint diffèrent de ceux du précédent millésime. Peu significatif ici, la puissance va se chercher un poil plus haut, à 8500 tr/min au lieu de 8000, mais c’est surtout le couple qui se donne bien plus tôt, à 5000 tr/min au lieu de 6000. De quoi autoriser au PCX des démarrages et des reprises à mi régime encore plus canon qu’auparavant, si besoin était. Hyper réactif, se jouant du poids plume de l’engin (130 kg tous pleins faits), ce petit mono en laisse plus d’un skotché au petit jeu du démarrage au feu ! Et sans se calmer par la suite, puisqu’il grimpe gaillardement sans temps mort jusqu’à 90 km/h, autorisant jusque là des reprises très correctes. Certes, il s’assagit après, et atteint tout de même 110 km/h compteur (102 chrono), ce qui permet l’accès aux voies rapides et autoroutes si besoin. A ce rythme, pas de soucis de stabilité à noter, alors vous pensez bien qu’en ville, son terrain de prédilection, elle est royale, grâce aux jantes de 14 pouces. La maniabilité n’en est pas amoindrie pour autant, la finesse des pneus compensant le diamètre des roues. Du coup, cet équilibre fait du PCX un vrai défi aux lois des embouteillages urbains, d’autant que le châssis encaisse parfaitement. La fourche aussi, mais notons tout de même que les amortisseurs arrière, inchangés et non réglables, secouent toujours un peu sur mauvais revêtement et auraient gagné à être mieux retenus en hydraulique. Bref, un comportement irréprochable.  

     

     

    ........Quelques mois plus tard !

           3 mars 2016 = Première machine "sérieuse"

    HONDA FORZA 125

    Histoire de cette nouvelle passion....

    Scooter merveilleux, une machine racée au moteur plein de ressources.

    Capable de prendre plus de 120 km/h ...même en Duo !!

    Equilibrée et rassurante dans son comportement irréprochable, chaussée avec des Michelin City Grip ...comme collée à la route !

    Histoire de cette nouvelle passion....

    Le Honda Forza 125 est sans conteste la plus grosse nouveauté Honda de l’année 2015. Conçu pour l’Europe et particulièrement pour la France, ce scooter sport-GT avec ABS de série s’attaque à la référence et best-seller du segment chez nous depuis plusieurs années, le Yamaha Xmax.

    Monocylindre 125 cm3 à refroidissement liquide eSP équipe aussi depuis 2012 le SH. En 2015, cet excellent moteur urbain se retrouve donc sur le Forza, mais dans une nouvelle version à
    culasse 4 soupapes, alors que les PCX et SH se contentent de 2 soupapes. D’ailleurs, Honda ne parle plus d’un simple moteur, mais d’une technologie appelée à être implantée dans de nombreux modèles (voir en encadré). Pour le Forza, si la base est la même, environ 60 % des pièces qui le composent diffèrent de celles de ses cousins (soupapes, piston, vilebrequin, admission, échappement…), afin d’afficher la valeur de puissance maximale pour la catégorie, 11 kW (15 ch), à 8750 tr/min. Le couple de 12,5 Nm lui aussi est assez haut perché, à 8250 tr/min. Gage d’un caractère sportif ? Pas tout à fait diront certains, qui l’attendaient un peu plus démonstratif à bas et mi-régime… De fait, ce mono s’exprime avec une linéarité presque imperturbable : démarrage vif mais pas nerveux, tout petit creux aux alentours de 60 km/h, rebond à 70, et belle envolée jusqu’à l’approche de la zone rouge à 10 000 tr/min, allure à laquelle on croise à 120 km/h en léger faux plat. Nous avons pris 130 km/h compteur en descente sans que le rupteur se déclenche, ce qui était le cas chez certains de nos confrères, avec une vitesse maxi au GPS de 118 km/h. Des mesures à confirmer lors du duel prévu avec le Xmax… La transmission brille par sa souplesse et la poignée de gaz par se révèle vraiment dosable : pas d’à-coups à déplorer.


    Avec cette machine, un premier pied est posé dans l'autre monde ....celui de la moto !

     

     

    Et donc quelques mois .....plus tard !

    Très exactement le: 8 juin 2017......

    Ladies and gentlemen, please welcome to Miss :

    HONDA VARADERO 125 - Modèle 2015 - 10.000 km compteur Etat comme neuf

    Histoire de cette nouvelle passion....

    .....ça y est presque, me voici dans la cour des grands...et enfin la reconnaissance de mes amis casqués qui lèvent la main lorsque l'on se croise !

    Ma formation continue....la pratique est différente...plus complexe qu'avec un scoot !

    La bête est pourtant bien docile et facile à se mettre en mains ; mais prendre l'habitude de gérer le passage des vitesses au pied gauche, le frein arrière au pied droit, l'embrayage à la main gauche et le frein avant et les gaz à la main droite......tout cela dans un parfait équilibre et une synchronisation parfaite........demande quelques efforts et beaucoup de pratique !!

    Histoire de cette nouvelle passion....

    Histoire de cette nouvelle passion....

    Seul sur son créneau depuis maintenant un beau paquet d'années, la 125 Varadero est toujours vaillante pour défendre les chances du trail routier dans le créneau des 125. Une belle machine, chère, valorisante, prête pour la route mais un peu lourde pour son (excellent) petit V-twin d'un 8eme de litre. Honda ne s'est pas loupé pour cette version 2 de la 125 XLV. Le design plus élégant et agressif sied très bien à cette nouvelle mouture.  

    L'aspect technique de la

    Honda 125 VARADERO XLV 2015          

    Honda 125 VARADERO XLV
    • Chassis :
    • Cadre : double berceau en acier
    • Réservoir : 16.8 litres
    • Hauteur de selle : 800 mm
    • Longueur : 2150 mm
    • Largeur : 833 mm
    • Hauteur : 1250 mm
    • Empattement : 1450 mm
    • Poids à sec : 152 kg
    • Poids en ordre de marche : 169 kg
     
    • Train avant :
    • Fourche téléhydraulique Ø 35 mm , déb : 132 mm
    • 1 disque Ø 276 mm, étrier 2 pistons
    • Roue AV : 100 / 90 - 18"
     
    • Transmission :
    • Boïte 5 vitesses
    • Transmission secondaire par chaîne
     
    • Train arrière :
    • Monoamortisseur, déb : 150 mm
    • 1 disque Ø 220 mm, étrier 1 piston
    • Roue AR : 130 / 80 - 17"
     
    • Moteur :
    • Bicylindre en V à 90°, 4 temps
    • Refroidissement : Refroidissement liquide
    • Injection PGM-FI Ø 30 mm
    • 1 ACT
    • 4 soupapes par cylindre
    • 124.7 cc (42 x 45 mm)
    • 15 ch à 11000 tr/min
    • 1 mkg à 9500 tr/min
    • Rapport poids / puissance : 10.13 kg/ch  

     


    votre commentaire
  • Salut Les Amis....

    Ok.....ces derniers temps, je me suis fait très rare!

    Mais bon, les temps changent et les hommes aussi.....

    Me voici donc de retour, avec de nouvelles aventures à vous conter.

    La Photo est naturellement toujours d'actualité; MAIS entre temps une nouvelle passion est née.

    La passion des deux roues.

    dlb28...VARADERO

    Je vous présente donc ma petite dernière : HONDA VARADERO 125 .Année 2015

    10.000 Km au compteur et toutes ses dents...

    Une petite merveille de précision et de confort.

    Ici, fiabilité à tous les étages et régularité dans tous les tours....

    En parlant de tours/Minute....La belle aime bien qu'on la titille très haut...+ de 12500 T/mn ; pour laisser parler son caractère!

    dlb28...renaissance !!!

    Dans les prochaines parutions, je vous expliquerai mon cheminement de deux ans , qui m'a conduit presque directement sur la selle de cette petite merveille!

    Et l'histoire ne fait que commencer, car une nouvelle parenthèse de plus d'une année s'est ouverte avec l'arrivée de Miss Vara.....

    La prochaine étape sera donc :

    Miss. HONDA 500 CB X

    dlb28...renaissance !!!

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires